Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 20:38


medium_eboulis.jpg

                                                 Quand on se canalise

                                                 Quand on analyse

                                                 Quand on se dialyse 

                                                 Quand on banalise 

                           Aseptisant sans cesse

                           Les joies et les ivresses

                           Les excès de tendresse

                           Pour la vie et ses liesses

On bâtit un grand mur

De pierres granitiques

Tout autour de la chair

Et l'âme devient grise

                                                    Parfois le mur s'écroule

Attaqué

Explosé

Par la vague puissante

De forces inconnues

Dont l'alcool est si fort

Que l'âme en est grisée

  Ca s'appelle l'AMOUR

                                        Ariaga

Partager cet article

Repost 0
Published by Ariaga - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

ariaga 05/03/2010 17:02


Merci jolie âme


Peau d'âme 23/02/2010 19:29


j'aime ce poème, c'est tellement vrai !