Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 19:10

Regarde passer le grand train sans début ni fin qui voyage tout au long de tes nuits poussé par un souffle venu d'ailleurs.

Dans la lueur métallique des wagons tu devines des films absurdes hoquetant leurs aller et retour et des ombres si antiques qu'on ne sait plus rien d'elles.

Ecoutes le train pulser dans ta nuit sous peine de mourir de silence.

Regarde bien tu es dedans.

Ariaga

Partager cet article

Repost 0
Published by Ariaga - dans Rêve
commenter cet article

commentaires

Muttifree 08/03/2009 12:41

Sur les voies éternelles des voyageurs de la nuit, se tracent les parcours itinérants que le souffle de Vie anime du croquis des errances, des aller et retour de la conscience vers ce qui fut, ce qui a été et ce qui sera… parcours initiatique sans terminaison ultime, juste pour entendre, comprendre et voir que l’observateur et ce qui est observé sans séparation aucune, ne sont que les reflets impromptus de nos accaparements… A celui qui entend la pulsation du voyage, qui se perçoit voyageur au-dedans, il devient impossible de mourir de silence…