Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 15:49

La fleur d'or

Avoir plus avoir encore

Etre tout saupoudré d'or 

Devenir une bouche 

Béante de besoins 

Plus de dieux plus de pouvoirs

Plus de beautés de papier glacé

Plus de copulations froides contrefaçons de l'Amour 

Vouloir vouloir encore

Oublieux de l'instant

Un moment de bonheur inimitable 

 

Je possède donc je suis 

Plaquez moi d'or liquide

Pour me rendre immortel 

Dit l'humain égaré qui a perdu son être

Sur la planète folle 

Et moi je me demande quel démiurge sournois

S'est emparé du monde ?

 

Ariaga

Partager cet article

Repost 0
Published by Ariaga - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

ariaga 05/03/2010 17:04


Oui les heures et les temps sont étranges...


ariaga 05/03/2010 17:03


Oui, les heures et les temps sont étranges...


Muttifree 22/02/2010 01:53


Un bien beau poème pour cet esprit sournois qui ronge l'esprit d'un si grand nombre comme désirant un "moi"immense et laisser mourir l'être, abandonné comme un objet sans importance...

Heureuse de te lire ici, en ces heures étranges... Je t'embrasse.