Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 17:16


Depuis un rêve, il y a pas mal de temps, où j'avais eu le privilège d'entrevoir C.G.Jung, je n'avais reçu aucun "grand rêve"au sens qu'il donnait à ce mot. Cette nuit j'ai eu ce privilège et je veux le partager avec vous.

J'avais la surprise, en arrivant dans la pièce à vivre, de voir pendu sur le dossier d'une chaise l'éternel veston bleu marine d'un très vieil ami, X,  décédé à un âge avancé il y a quatre ans. Je me disais : "mais comment ce veston a-t-il pu rester ici depuis si longtemps ?". Je le prenais pour l'examiner et, à l'intérieur, il y avait une grande poche. Cette poche contenait trois brosses à cheveux, divers papiers et un portefeuille. Dans le portefeuille rien que la clef d'un coffre. Elle portait le numéro 44. Cette clef me fascinait, je l'ai prise dans ma main et je l'ai regardée longuement. Réveil.  

Je vais devoir contempler ce rêve, relevant de mon intimité spirituelle, pendant longtemps avant d'en retirer tous les enseignements mais je veux m'arrêter ici sur le personnage central, le propriétaire du veston, car sa figure illustre un échange de commentaires que j'ai eu autrefois avec Arianil sur mon autre blog. L'homme du rêve était beaucoup plus âgé que moi, (compagnon autrefois du philosophe indien J.Krishnamurti (1895-1986)). Il a été pour moi ce qui se rapprochait le plus de l'incarnation du "sage":  bon, dévoué à autrui, non sectaire. 

En cette période où je m'interroge souvent sur la valeur de ma démarche spirituelle sa présence, car, pour moi, sa veste vide était une présence, est un message.

Sur un plan plus général de l'analyse des rêves, ce vieux sage est à la fois une représentation archétypique du sage et une manifestation de mon animus positif. Il est toujours intéressant de voir que le rêve peut répondre aux questions, même si elles sont posées par d'autres. 

Et les 3 brosses à cheveux ? et la clef ? et le numéro 44 ? et le coffre ? Tout ceci va avoir une réponse ou sera éclairé par d'autres rêves. En tout cas, celui-ci ressemble fort à ce qu'un cher ami appelle un "rêve d'école" tellement sa symbolique est riche.  Je remercie "celui" qui me l'a envoyé. Rêvez bien, mes amis ...

Ariaga

Partager cet article

Repost 0
Published by Ariaga - dans Rêve
commenter cet article

commentaires

ariaga 05/04/2010 20:10


Merci pour ton commentaire. Les nombres sont très importants dans l'interprétation des rêves que ce soit sur le plan structurel ou le plan symbolique. On voit que tu le ressens bien.


Peau d'âme 04/04/2010 01:34


J’aime beaucoup, errer dans ce second blog, les textes et les commentaires sont très instructifs !! Lorsque j’ai lu ce rêve pour la première fois, j’avoue que j’ai aussi tilté sur ce chiffre 44
mais plus en lien avec mon histoire personnelle (le double 22), cela dit j’arrivai aussi au féminin masculin, et pour moi placé dans un porte feuille, cette clé était liée a l’identité (papier) et
quelque chose de l’ordre de la transmission générationnelle ou familiale (l’arbre : le porte feuille), ail mais bon j’y connais pas grand-chose et puis c’est un peu tiré par les cheveux non ? et
puis je ne sais pas si c’est de la synchronicité mais j’ai retrouvé un rêve cet après midi en triant mes papiers qui parle de 4 coureurs,
Il s'agit d'une course sur une piste, 4 participants.
Au chronomètre a l'arrivé : les temps sont : 09:06 ;09: 07;09:08 Mais j'ai un doute sur celui du milieu, car il me semble qu'il s'agissait d'un chiffre pair entre le 06 et le 08 et pourtant les
chiffres se suivaient, ce qui parait étrange, il n'y a pas de chiffre pair entre le 6 et le 8.
Le 4ème tarde a venir, il arrive avec l'entraineur, bandage à la jambe, il vient voir celle qui parle avec le silence (c'était une phrase plus poétique mais j'ai oublié).
Pour le 4ème la course n'est pas importante, il veut juste retrouver celle qui parle avec le silence...
Je t’embrasse ariaga, il est tard bonne nuit, et beaux rêves.


Amezeg 03/04/2010 18:54


Eh bien ! je viens de me re-demander, ce soir : Pourquoi TROIS brosses à cheveux ? On peut se dire que le trois est le chiffre du masculin, par exemple, et que c’est bien un homme qui les « fournit
», le sage ami de la maison. Mais je reviens au Yi King et me demande : est-ce que cela aurait également quelque rapport avec l’hexagramme 3 - La difficulté initiale ?
Lisant le texte de l’Image, je suis arrêté par ces quelques lignes : « Nuages et tonnerre : image de la DIFFICULTÉ INITIALE. C’est ainsi qu’agit l’homme noble, en démêlant et en mettant en
ordre……C’est ainsi que l’homme noble doit, en de tels moments de début, articuler et ordonner l’abondance confuse, comme on sépare les uns des autres les fils de soie d’une pelote emmêlée et qu’on
les unit en écheveaux. Pour se reconnaître dans l’infini, il faut distinguer et unir. » Étonnant, non ? (N.B. une relance du mouvement intérieur, de la quête alchimique, peut s’envisager comme un
nouveau début.)

Bien amicalement, à plus tard


ariaga 03/04/2010 17:50


J'aime bien tes interprétations, en particulier pour les brosses. Pour ce qui est du nombre 4, suivant en cela Jung, c'est mon nombre et je tourne sans cesse autour. Un peu obsédée, je le joue même
au loto...sans succès. Amitiés.


Amezeg 03/04/2010 12:39


Bonjour,
C’est un rêve intéressant, en effet, même pour qui ne sait pas grand chose du contexte personnel qui l’a vu éclore, du vécu qui l’entourait. Les trois brosses à cheveux dans la poche du sage
peuvent évoquer l’aptitude ordonnatrice de la sagesse intérieure qui nous propose de démêler, de mettre en ordre les « idées » qui nous sortent de la tête, bien sûr. Quant au numéro 44 de la clé du
coffre, je suppose que vous avez, comme moi, pensé au redoublement du chiffre 4 et à ce qui est symboliquement associé à ce chiffre 4. Mais également à l’hexagramme 44 du Yi King : Venir à la
rencontre « L’élément féminin vient de lui-même à la rencontre des hommes » et, dans le jugement « ...Si le ciel et la terre viennent à la rencontre l’un de l’autre...etc. »