Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 16:45

 

 
P4030509_2.jpg

   J'ai entendu dans les caves du blog gémir, grelotter de froid et se couvrir de moisissures, les mots oubliés, les pensées que j'espérais interpellantes, la philosophie, la psychologie des profondeurs de Jung, les symboles de la longue montée des marches de l'alchimie, les poésies écrites sous la pression d'une inspiration fugace, les photos dont je m'étais persuadée qu'elles avaient un sens symbolique.  

   Les caves des blogs sont pleines de textes oubliés comme de vieux tas de poussier de charbon. Un livre se relit, pas un blog où seuls les mots qui se pavanent en vitrine ont une brève vie. Et puis ils descendent les marche vers la cave et sur la porte on lit : ARCHIVES. Une poussière de plus en plus épaisse, sous laquelle ils finissent par disparaître, les recouvre.

   C'est pour cela que j'ai ouvert Extraits du Laboratoire, parce que j'espère que certains vont en extraire des textes, comme on extrait des prisonniers du cachot. Mais, là aussi, les mots vont descendre, descendre, dans les profondeurs de la cave. Ce n'est peut-être pas un mal. Le Philosophe a bien écrit: "Dis ta parole et brises toi".

                Ariaga.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ariaga - dans Philosophie
commenter cet article

commentaires

tilk 06/03/2012 13:27

c'est vrai qu'on ne va pas assez voir au fond des blogs c'est bien dommage car il y a de vrais trésors...peut être trop de blogs peut être pas assez de temps en tous cas c'est bien dommage
besos
tilk

ariaga 02/03/2012 17:05

Embrasse ta soeur de ma part.

© le poétiste 02/03/2012 15:46

Chère Ariaga,

-----------------------------------

Ici, je lis à haute voix ton post pour que ma soeur Estelle puisse en savourer toute la teneur, elle est occupée à coudre des taies d'oreillers.

Là, à peine que j'aie terminé, elle me dit, comme cela, tout simplement : moi, je ne descends pas dans les caves, il y a toujours des araignées...

Sur cette parole, j'ai pris la liberté de te mettre dans la confidence.

Avec toute ma tendre affection, Jack le poétiste.

ariaga 01/03/2012 12:29

Aslè, Virginie, Lechantdupain vos visites dans ce coin plus"intime" me font toujours plaisir.

lechantdupain 29/02/2012 22:35

oh, dans le monde virtuel il ne faut se faire aucune illusion, ou au contraire faire semblant d'y croire pour se faire plaisir... Même les blogs disparaissent complétement au bout d'un certain
temps, contrairement à l'idée reçue qui traine sur la toile... Le virtuel est souvent un accéléré de la réalité, et in fine tout est vanité... :)Bises dans l'éther à ma manière pour toi Ariaga.

Présentation

  • : Extraits du Laboratoire d'Ariaga
  • Extraits du Laboratoire d'Ariaga
  • : Ce site propose une sélection de textes provenant du blog principal d'Ariaga : le laboratoire du rêve et de l'alchimie spirituelle (http://ariaga.hautetfort.com)
  • Contact