Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 14:26

du-grain-de-ble-a-l-etoile.jpg

Ariaga vous propose une citation extraite du Sermon aux Morts,VII, de C.G.Jung, traduit par Christine Maillard. Jung s'exprime ici d'une manière poétique, dans une inspiration gnostique.

...

"A une distance infinie une seule étoile brille au zénith.

C'est là le Dieu unique de cet homme unique, c'est là son monde, son Plérôme, sa divinité.

Dans ce monde l'homme est l'Abraxas, qui engendre son propre univers ou l'engloutit.

Cette étoile est le dieu et le but de l'homme.

C'est là le seul dieu qui le conduit,

en elle l'homme parvient au repos,

c'est à elle que mène le long voyage de l'âme après la mort,  en elle devient lumière tout ce que l'homme tire du grand monde.

Qu'à elle seule l'homme adresse ses prières;

La prière augmente la lumière de l'étoile,

elle jette un pont par dessus la mort,

elle prépare la vie au petit monde, elle diminue l'aspiration sans espoir du grand monde.

Lorsque le grand monde se refroidit, l'étoile luit.

Il n'y a rien entre l'Homme et son seul Dieu, à condition que l'homme parvienne à détourner ses regards du spectacle flamboyant de l'Abraxas.

Homme ici, dieu là-bas.

Ici faiblesse et néant, là-bas éternelle puissance créatrice.

Ici rien qu'obscurité et fraîcheur humide,

là bas rien que soleil.

...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean 02/05/2011 20:35


Merci pour ce rappel !
Jung a souvent évoqué des regrets sur la rédaction de cet ouvrage, je crois même qu'il l'a qualifié d'erreur de jeunesse...je crois surtout qu'il s'était laissé aller à un élan poétique et
spirituel, comme une parenthèse où il se confiait entièrement aux pages blanches...cet ouvrage hors norme est un de mes préférés.
Jean


Ariaga 03/05/2011 11:47



Moi aussi j'aime beaucoup les Sermons dans lesquels il y a les racines des ouvrages de la fin de la vie de Jung comme réponse à Job.