Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 16:31
IMG_2266_4.jpg

 

Assise sur le banc des rêves de vacances

dans la transparence des gouttes de pluie,

pendant ma transhumance vers un soleil mouillé,

dont l'or brillait entre les gouttes,

le soleil du Diable qui bat sa femme parcequ'elle est trop belle,

j'ai cru apercevoir, derrière le miroir,

là où l'horizon se retire au fond du ciel,

le reflet d'une ville engloutie,

dont la respiration faisait comme une brume au dessus de la mer.

 

Aurai-je le courage de tenter le voyage,

vers la cité perdue dont tinte encore la cloche,

pour ceux qui savent entendre ?

 

           Ariaga

Partager cet article
Repost0

commentaires

D

Un très beau poème aux images soignées.
Amicalement
Denise


Répondre
L

Il y a beaucoup plus à voir "derrière" le miroir sans aucun doute (tiens pourquoi dis-je "sans aucun doute" alors que je n'ai quasiment aucune certitude si ce n'est celle de mourir...bref)et le
voyage en vaut la peine mais demande du temps et du courage
Bises


Répondre
A

Merci pour vos commentaires.


Répondre
M

Tout s'accomplit qui l'est déjà...


Répondre
P

De très belles images,
j'aime beaucoup,
merci.
bises


Répondre